le paysage religieux montréalais (2): l'héritage catholique

saint jean baptisteJe poursuis une série entamée lors de mon premier séjour montréalais au printemps dernier. Je vous propose donc un petit tour d’horizon du paysage religieux montréalais, sachant que le terme de paysage doit s’entendre auw sens propre et figuré. Comme je suis géographe, ce petit tour d’horizon sera centré sur les dimensions spatiales du religieux, en particulier les lieux de culte. Ce premier billet commence par le commencement: le poids du catholicisme au Québec et son héritage aussi bien dans le paysage urbain montréalais que dans les mentalités. A peine arrivé au printemps 2008, mon hôte montréalais m’apprit ce bon mot de Stevenson en visite à Montréal. Je cite de mémoire: « Montréal est la seule ville où en jetant une brique par-dessus votre épaule, vous êtes sûr de briser un vitrail d’église ». Cela me fit sourire, mais quelques ballades dans la ville me rendirent à la raison: Stevenson n’avait peut-être pas tort. A Montréal, il y a des églises partout. J’ai fait une expérience amusante (en tout cas de mon point de vue): lors d’une promenade exploratoire dans le sud est de l’île de Montréal, je pouvais aller d’une église à l’autre en ayant toujours l’une d’entre elles dans mon champ de vision. Non seulement les églises sont nombreuses, mais elles en ont en plus le bon goût d’être relativement imposante. Quand on connaît la densité et la hauteur du bâti, l’impression produite est plutôt efficace. Une autre manière de constater le grand nombre d’églises, est de prendre un peu de hauteur, sur le Mont Royal par exemple, est d’observer la canopée urbaine. Que voit-on? Des clochers vert-de-grisés dépassant très nettement. En voici un petit exemple. La photo a été prise le soir sur un pont passant au-dessus d’une voie ferrée. Il s’agit de l’église Sainte Cécile (le lien vous renvoie à la fiche technique de l’église sur un site internet recensant le patrimoine religieux québécois)sainte cécile Pour donner une idée, les pages jaunes canadiennes recensent 132 paroisses catholiques dans la ville de Montréal. Un des défis actuels repose dans la question: que faire de cet héritage bâti? En géographie, le terme d’héritage désigne la persistance d’une forme spatiale alors que la structure l’ayant mise en place s’est largement transformée. Le bocage est un exemple classique d’héritage. Dans le cas qui nous intéresse, les églises sont nombreuses, grandes, et le nombre de fidèles a fondu. Cette baisse de la pratique ordinaire s’est faite en particulier de ce qu’on désigne par le terme de « Révolution tranquille ». Comme le souligne la sociologue Micheline Milot « ce qui se passe dans la société québécoise est plutôt de l’ordre d’une actualisation des institutions et du rôle de l’Etat. Il s’agit en quelque sorte d’une période de rattrapage de la société canadienne-française, qui se percevait jusque là comme rurale, agraire et conservatrice, même si les changements étaient déjà amorcés, depuis l’après-guerre notamment » (Laïcité dans le nouveau monde, 2002, Brepols, p. 112). Pour une présentation de la situation du catholicisme québécois vous pouvez vous rendre sur le site Les Classiques des sciences sociales, en particulier sur la page du professeur de théologie et de sciences religieuses à l’Université de Laval, Raymond Lemieux. Vous y trouverez des articles et des portions d’ouvrage portant spécifiquement sur les mutations du catholicisme québécois.   

 Plusieurs scénarios se présentent: voici le scénario du pire illustré par la campagne de publicité de l’Eglise catholique invitant à donner au denier du culte. La photo a été prise dans le couloir de métro de la station Berri-UQAM.affiche J’aime beaucoup cette photo car elle est fait parfaitement le lien entre l’église en tant que bâtiment et l’Eglise en tant qu’institution, entre les versants social et spatial d’une même réalité. c’est très réussi en termes de communication: comment rendre visible la crise d’une institution? Par l’espace, qui devient du même coup une ressource mobilisatrice. Pour la petite histoire, je croyais que l’affiche était un montage photoshop. Et bien pas du tout, l’église en question existe bel et bien: elle est située en plein centre ville. Ironie de l’histoire: elle fut bâtie dans les années 1870 par la communauté…. anglicane. Cela fait maintenant une dizaine d’années que l’église est abandonnée.  saintsauveur Voici une photo de l’église Saint-Sauveur. Le cliché a été pris début octobre 2008. Evidemment cette photo illustre la situation actuelle de l’église, c’est à dire un temps d’attente de reconversion du bâtiment. Ce ne sera d’ailleurs pas la première église à connaître un tel processus de reconversion: une est devenue une bibliothèque municipale, un autre a été intégrée au complexe universitaire de l’UQAM (Université du Québec à Montréal). Une des reconversions les plus étonnantes concernent une église transformée en condos (comprendre en appartement de standing). Le résultat final est assez surprenant: la structure extérieure a subi de légères modifications tandis que l’intérieur a bien évidemment été totalement repensé. Des bancs ont été conservés dans le hall, comme témoignage de l’ancienne fonction du lieu. église condo La photo ci-contre est celle d’une ancienne église située sur l’Avenue Saint-Laurent dans le quartier de la Little Italy. Il s’agit d’un des cas les plus célèbres de reconversion d’église en appartement, sans doute du fait de l’ampleur de l’opération immobilière. Mais une recherche rapide internet prouve qu’on trouve facilement des offres d’appartements dans d’anciennes églises. 

Une autre reconversion possible est le changement de confession du lieu de culte. Cette piste est actuellement très débattue et discutée, mais offre des perspectives intéressantes. L’argumentaire est simple: Montréal doit faire face à une diversification religieuse de grande ampleur, notamment du fait de l’arrivée de nouvelles populations. Ces populations n’ont pas toujours les locaux nécessaires à l’exercice de leur culte. Céder à ces communautés les anciennes églises est une solution. je souligne qu’une telle « translation confessionnelle » n’est pas nouvelle: plusieurs églises ont été acquises par des communautés évangéliques. église sinai La photo ci-contre a été prise au cours de mon premier séjour montréalais en avril 2008. Il s’agit de l’église de Dieu du Mont Sinaï, église pentecôtiste haïtienne. Il s’agit d’une ancienne église anglicane. Vous pouvez accéder à la fiche technique de l’église en cliquant ici. Il me semble que la tendance est assez nouvelle en ce qui concerne la reconversion d’une église catholique en une église évangélique, c’est à dire la concurrence directe du Catholicisme. Je connais pas bien la question mais il serait sans doute intéressant d’avoir le point de vue catholique sur ces « translations ».L’exemple de l’installation d’une église pentecôtiste dans une église anglicane constitue une transition (subtile) vers la seconde partie de ce papier: le paysage évangélique et pentecôtiste montréalais.  

Pour en savoir plus sur le patrimoine catholique à Montréal je vous invite à visiter le site Internet de la chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l’UQAM. Vous y trouverez notamment des éléments de cours, en particulier ceux donnés par le professeur Luc Noppen, fin connaisseur du patrimoine religieux catholique montréalais.

L’église dont la photo ouvre ce post est Saint-Jean Baptiste de la Salle. Le cliché a été pris en avril 2008 par votre serviteur. Accédez à la fiche technique de l’église en cliquant ici..

Publicités

Une réflexion au sujet de « le paysage religieux montréalais (2): l'héritage catholique »

  1. L’affiche pour la collecte de fonds est bel et bien un montage photoshop.

    La flèche est bien celle de l’église St-Sauveur mais le corps de l’édifice est l’église Ste-Brigide de Kildare, édifice en voie d’être converti en espace communautaire.

    Si l’on regarde l’image de près on voit très bien le montage photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s