Naissance du GEIPE

Que se cache-t-il derrière cet acronyme ? Non pas une Eglise transnationale, mais tout simplement le Groupe d’Etudes Interdisciplinaires sur le Protestantisme Evangélique, un groupe de recherche coordonné par Aurélien Fauches, doctorant en sociologie qui travaille sur l’Eglise australienne Hillsong. Ce groupe a pour objectif de créer des liens entre les jeunes chercheurs, appartenant à des disciplines et des institutions différentes, et de leur donner une visibilité ainsi qu’un espace de discussion. Une telle initiative témoigne du fait que l’étude des Protestantismes évangéliques a tout à gagner à multiplier les points de vue et les postures disciplinaires (sociologie, anthropologie, géographie, histoire…).

Comme le dit la page d’accueil du GEIPE : « Vous êtes sur la plateforme scientifique spécialisée dans la compréhension du christianisme évangélique. Le GEIPE s’intéresse aux formes pléthoriques de cette nébuleuse évangélique, qui recouvrent à la fois une sensibilité interne aux grandes familles luthériennes ou réformées, des Eglises de tendance piétiste et orthodoxe (accent sur la saine doctrine), ou des Eglises de type pentecôtiste et charismatique (accent sur l’efficacité du Saint Esprit) ».

Et en plus j’ai l’honneur de faire partie du « Comité exécutif » !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s