Pierre Deffontaines et la religion dans « Les Cahiers de Géographie du Québec »

indexVous trouverez dans le dernier numéro de l’excellente revue Les Cahiers de géographie du Québec, un article – « Pierre Deffontaines, géographe de la « noosphère ». Une lecture de Géographie et religions » – qui porte sur les rapports complexes que le géographe Pierre Deffontaines entretient avec le déterminisme géographique et l’École française de géographie. Ce texte est issu en partie de la partie épistémologique de ma thèse de doctorat et, pour une fois, il n’y est pas question d’évangélique.

Vous trouverez ci dessous le résumé de cet article.

« La publication en 1948 de Géographie et religions par Pierre Deffontaines témoigne de l’intérêt nouveau des géographes pour le fait religieux. L’auteur présente son ouvrage comme la description minutieuse et exhaustive des marqueurs du religieux dans le paysage. Notre article montre que, à rebours du caractère descriptif du développement, les pages introductives et conclusives sont l’occasion pour l’auteur de revisiter le thème du déterminisme naturel en opérant un renversement original par rapport à la perspective classique. À un second niveau, Pierre Deffontaines propose en filigrane une définition personnelle de la géographie qui s’appuie sur des auteurs inattendus sous la plume d’un géographe, à savoir le Jésuite Pierre Teilhard de Chardin et le philosophe Henri Bergson. La géographie est alors présentée comme une discipline humaniste qui témoigne de l’action de la pensée dans la matière ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s