Lyon, terrain d’une concurrence entre Protestants?

Capture d’écran 2013-10-02 à 11.46.31

ci contre: trois photos d’Églises évangéliques lyonnaises.

Un article publié dans la Tribune de Lyon est l’occasion pour moi de rappeler que mon mémoire de Master 2, Dimension et inscription spatiale des Églises évangéliques et pentecôtistes. L’exemple lyonnais, portant sur les dimensions spatiales des Églises évangéliques lyonnaises est disponible en ligne.

L’article en question est passablement mauvais. D’abord, le titre: « Lyon. La concurrence entre protestants et évangéliques » » Il se trouve que les évangéliques sont également protestants. S’il y a concurrence elle se fait donc entre des sensibilités différentes au sein du monde protestant qui, il est vrai, est passablement éclaté. En revanche, lors d’entretiens avec des pasteurs ADD d’autres congrégations lyonnaises, il m’a semblé percevoir un peu d’agacement dans leurs propos face à la « politique spatiale » de Michel Chiner.

Par ailleurs, l’article met en cause l’Église du pasteur Michel Chiner, dont l’Église principale est située dans le 6ème arrondissement, rue Robert, non loin de la gare de La Part-Dieu. Il se trouve que pour mon mémoire de Master 2 je m’étais intéressé à cette assemblée et aux multiples projets développés. L’objectif m’avait dit un des pasteurs était de créer une salle de culte par arrondissement. J’avais été frappé par les projets ambitieux et les moyens mis en oeuvre, notamment une politique immobilière particulièrement dynamique.

L’article, une fois de plus, n’est pas à la hauteur: pourquoi parler d’une église « néo-pentecôtiste », terme qu’on réserve généralement aux assemblées issues de la troisième vague charismatique, largement influencée par des évangélistes américains comme Charles Peter Wagner (pour en savoir plus, je renvoie à cette excellent note de Sébastien Fath). Le terme de « pentecôtiste » aurait été  largement suffisant, mais sans doute que le terme de « néo-pentecôtiste » a un petit côté effrayant.

Plus étonnant est le fait de qualifier les Assemblées de Dieu, d’Églises « sans contrôle ». Mais contrôle de qui? On retrouve le bon vieux problème de savoir quand on sort du statut d’outsider pour entrer dans le rang. Les ADD sont arrivées en France dès les années 1930, elles possèdent plus de 500 assemblées en France, elles sont membres du Conseil National des Églises de France: en termes d’institutionnalisation, il me semble que c’est pas mal. S’il y a bien des Églises « sans contrôle », il s’agit de petites assemblées totalement indépendantes conduites par des pasteurs ayant tous les pouvoirs, et abusant parfois de la crédulité des fidèles. Mais attention, je n’ignore pas que l’institution n’est jamais un rempart infaillible contre les dérives sectaires.

Enfin, on est à la limite du diffamatoire avec le propos rapporté d’un pasteur qui estime qu’on est face à un phénomène quasi sectaire. Sur quoi se fonde ce jugement? J’ai effectué plusieurs mois de terrain auprès de cette Église: si j’ai effectivement rencontré des Chrétiens très engagés (trop?), à aucun moment je n’ai observé une quelconque dérive sectaire. Mais peut être que les choses ont depuis évolué. Je me souviens parfaitement d’un entretien avec Michel Chiner dans lequel il soulignait combien il était important de tenir compte de la situation financière de chaque membre et de refuser les dons trop importants de familles modestes. Mais peut-être que M. Chiner ne faisait que me servir le discours que je voulais entendre? Bien évidemment, je ne rapporte là que ma prop

À lire ces lignes, on pourrait penser que je me suis laissé « hypnotisé » par mes interlocuteurs. Je ne crois pas. En revanche, je suis convaincu qu’on ne peut pas lutter efficacement contre les véritables dérives sectaires en employant le terme à tout va, au point qu’il ne signifie plus grand chose.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s